Non classé

Colloque 2020 : Justice et communication

Je nous revois encore ce fameux jour de rentrée, un vendredi 13 septembre, réunis autour de la table pour écouter attentivement le programme de l’année scolaire que nous allions vivre. Nos co-directrices nous ont fait mention de la tradition instaurée dans le master d’organiser un colloque qui, pour cette année, sera consacré au thème de la communication et la justice. Pour nous faciliter la tâche nous devions, en guise de participation de notre part, réaliser un film attenant au thème. Aucun de nous n’étaient véritablement conscient de ce que cela présageait ! 

Désormais nous le savons : de l’ENERGIE, tout d’abord ! De l’énergie pour faire face en amont à toute l’organisation qu’un tel évènement représente, de l’énergie pour faire face aux changements de programme incessants les derniers jours avant la tenue du colloque, de l’énergie pour faire face aux aléas du direct ! Cependant, la symbiose et l’efficacité de notre promotion ont dompté cette énergie, balayant d’un revers de main le souci de notre inexpérience en la matière. Nous avons tous œuvrés, chacun à sa manière, pour faire en sorte que ce colloque soit à la hauteur de notre investissement. Ainsi, nous avons été, pendant l’espace d’un instant, acteurs, réalisateurs, gestionnaires, serveurs, photographes, hôtesses de caisse, organisateurs etc… en herbe !

Deux jours après sa tenue, nos efforts ont-ils été récompensés ? Grandement ! Les retours sont unanimement positifs, balayant ainsi le souvenir de toute l’énergie exigée pour orchestrer une telle journée. Cette dernière a démarré sur les chapeaux de roue via une haie d’honneur des avocats pour l’accueil de la marraine de notre promotion, Madame Feral-Schuhl, Présidente du Conseil National des Barreaux. Son allocution d’ouverture, pleine de sens dans le contexte actuel, a séduit l’ensemble de son auditoire. 

Ce colloque résonne au sein de nous comme une journée riche en enseignements et en partages. En effet, ces moments sont précieux pour nous, du haut de nos 22 ans pour la plupart, désireux de fouler la vie active à pleine dent, de confronter la théorie à la pratique et de s’engager dans les combats que chacun estime légitimes. En écoutant chacun des intervenants, cela a nourri un peu plus notre impatience et notre volonté à servir le monde juridique ! Notre marraine, porteuse d’espoir, malgré le contexte actuel de grève et de réforme de la justice, a suscité chez chacun des futurs professionnels juridiques que nous sommes, une sur-motivation pour devenir des professionnels aguerris. Les différentes tables rondes ont également marqué nos esprits, nous permettant de saisir davantage la nouvelle logique instaurée par les récentes réformes en termes de communication, bien qu’il en ressorte une certaine négativité. En effet, les points d’ombres, les mauvais choix du législateur ou encore les déboires causés par la médiatisation ont été pointés du doigt par les intervenants tout au long de la journée. Cependant, cette négativité a été balayée par ZZIIGG, dessinateur judiciaire, qui avoue avec pleine sincérité, ne pas tout comprendre lors des procès qu’il esquisse mais qui conclut, avec une vive émotion, que « nous avons une belle justice en France ». 

Nous gardons aussi en tête le message transmis par notre Professeur Georges BOLARD qui souligne avec insistance le potentiel danger des médias inondant notre société d’autant plus notre jeune génération sensible aux nouvelles technologies et aux réseaux sociaux. Pour rester maître de ses choix, aussi bien professionnels que personnels, le Professeur indique la nécessité de prendre du recul, de la distance et de la réflexion face à ce phénomène de tribunal médiatique. 

Toutefois, n’étant que novice dans le monde juridique, la promotion laisse le soin à Monsieur Laurent DARGENT, rédacteur en chef chez DALLOZ de publier dans ces prochaines éditions le fond des allocutions ayant eu lieu.  

En guise de conclusions, l’ensemble de la promotion tient à remercier nos co-directrices, Madame CASEAU-ROCHE et Madame GRAYOT-DIRX pour nous avoir permis de vivre ça, l’ensemble des intervenants pour leur présence et la qualité de leur intervention riche en enseignement, ZZIIGG, dessinateur judiciaire, pour ses croquis en direct et son émouvante allocution, ainsi que l’ensemble des participants tant professionnels qu’étudiants, sans qui ce colloque n’aurait été que néant. 

Pour un retour en images sur cette journée, veuillez consulter les documents attenants ( programme, affiche, trombinoscope) ci-dessous.

L’ensemble de l’Association Processualis

Trombinoscope de la promotion 2020

Newsletter n°2

Rétrospective d’un mois de novembre bien chargé

Le 7 novembre, les étudiants du Master 2 Droit processuel ont été conviés aux audiences civiles du tribunal d’instance de Montbard présidé par le magistrat Dominique Rubey. Monsieur Rubey a pris le temps de nous expliquer le fonctionnement de la juridiction, son parcours, ainsi que sa vision du métier de magistrat. La promotion le remercie chaleureusement pour son accueil et ses conseils. 

La semaine du 18 novembre, les étudiants du Master 2 Droit Processuel ont eu la chance de pouvoir échanger de façon informelle avec des professionnels du droit : magistrats des deux ordres de juridiction, avocats, directeur des services judiciaires, greffiers, et métiers du maintien de l’ordre. Des exposés ont été présentés par les étudiants. L’occasion pour nous de compléter nos connaissances sur les métiers que chacun souhaite exercer. Nous remercions tous les intervenants qui ont pris le temps de répondre à nos interrogations. Nous avons également eu la chance de rencontrer Zziigg, dessinateur des croquis d’audience. Nous le remercions de nous avoir apporter sa vision du procès d’assises en tant qu’artiste.

Le 28 novembre, la promotion a été invitée à assister à la cérémonie de baptême de la dix-septième promotion d’élèves gendarmes de la troisième compagnie, présidée par le général de corps d’armée François Gieré, directeur des opérations et de l’emploi, et le général Pascal Hurtault, commandant l’école de gendarmerie de Dijon. La cérémonie a eu lieu au sein de l’école de gendarmerie de Longvic.


Promotion Cordier 2019

Monsieur François Cordier, qui est actuellement 1er avocat général à la chambre criminelle près la Cour de cassation, a accepté de parrainer la promotion 2018-2019 !

De gauche à droite : Ophélie PERNET, Ksenija PANTIC, Charlotte COUET, Maëlle MASSICARD, Berthine BOYON, Marjorie LAZARD, Lucien BALLAND, Victoria LUCKE, Alison HERVE, Justine GERBER, Clarisse CRUZ GARCIA, Léka SERY, Valentine MOURET, Tiphaine BEAUVAIS, Lucie DRUART, Ombeline ROUAZ, Helen CHATILLON, Victoria HANTZ, Constance RICHARD, Nadia ZYANI ANDALOUSSI, et Manon GAGNEUR